Midterm Project: Femmes De Coeur

Introdution

Pour mon projet de mi-session, j’ai décidé de construire un livre interactif sur le féminisme. L’idée originale, présentée dans ma proposition de projet, était similaire à la finale, mais le livre était centré sur les sons de la vie de tous les jours. En effet, au début j’avais décidé de faire un collage d’objets avec lesquels on interagit souvent dans une journée, puis de reproduire les sons qu’ils font pour faire une livre interactif. Après mûre reflexion, j’ai changé d’idée pour me concentrer mon projet sur un sujet qui m’inspire et qui me fascine: le féminisme. Au cours de mon parcours scolaire à Dawson, j’ai réalisé que la plupart de mes oeuvres d’art sont centrées sur les femmes et tout ce qui les entourent. Personnellement, je viens d’une famille extrêmement féministe, avec des parents qui m’ont montré que je pouvais faire tout ce que je voulais dans la vie. Je pense qu’une grande partie de mon inspiration artistique vient de mon éducation et de mon mode de vie. Donc, pour moi, faire un livre interactif sur le féminisme était bien plus inspirant et intéressant que mon idée originale.

 

Processus: *J’ai oublié de prendre des photos pour quelque étapes, donc elles seront décrites*

Étape #1

En premier lieu, j’ai fait un plan détaillé de mon livre. Sur la photo on peut apercevoir un “rough sketch” de la première page et des pages à l’intérieur.

Étape #2 (pas de photos)

Pour la deuxième étape, j’ai fait un prototype en 20 minutes de mon livre interactif. Je voulais voir si avec une double épaisseur de papier, les fils seraient cachés, mais fonctionnels. Je l’ai ensuite connecté au MakeyMakey branché dans l’ordinateur, pour voir le fonctionnement de mon idée.

Étape #3

Ensuite, j’ai fait un petit brainstorm pour décider lequel façon je pouvais intégrer l’aluminum, source conductible, à mon livre pour qu’esthétiquement ça soit plus agréable à l’oeil que les fils. Trois idées sont ressorties, mais finalement j’ai décidé d’y aller avec mon idée originale et de découper des formes géométriques différentes pour chaque page. Pour le ground, mon idée originale était de faire un marque page en forme du symbole féminin avec les fils et de le mettre comme une bague. Après avoir parlé avec Bérengère, j’ai décidé de mettre un tape conductible dans le bas de la page couverture pour pouvoir ainsi le toucher en tout temps.

Étape #4

La quatrième étape constituait de faire les visages se retrouvant dans mon livre. J’ai décidé d’utiliser les illustrations se retrouvant sur les affiches pour la semaine de la femmes à Dawson. Ce que je trouvais particulièrement intéressant dans ces illustrations c’est quelles représentent bien la diversité ethnique et corporelle, les rendant plus authentique et réelles. J’ai découpé les visages pour ensuite les mettre dans mon livre.

Étape #5 (pas de photos)

La prochaine étape constituait de d’assembler les feuilles et les fils ensemble. J’ai commencé en pliant huit feuilles de papier en deux sur le sens de la longueur. Chaque page a deux épaisseur permettant ainsi les fils de passer au milieu des pages. Ensuite, j’ai percé des trous dans une épaisseur de papier par page pour pouvoir passer le bout des fils qui sera lui connecté à l’aluminum. Par après, j’ai décidé de rajouter un carré de papier construction à chaque page du livre pour des raisons esthétiques, mais aussi techniques. En rajoutant une couche de papier construction, plus dur que le papier utilisé pour la structure du livre ce dernier est moins fragile. Par conséquent, j’ai percé des trous dans les papiers de construction pour permettre au fils de passer. Pour compléter le tout, j’ai choisi des couleurs se retrouvant sur les illustrations pour le papier construction. J’ai collé le tout avec de la colle blanche et un pinceau.

Étape #6 (pas de photos)

La sixième étape fut de découper les lettres pour écrire le mot “femme” se retrouvant à la première page de mon livre. Pour ce faire,  j’ai utilisé la calligraphie “Lemon Milk” trouvé sur dafont.com. J’ai ensuite calqué les lettres directement de mon ordinateur. Finalement, je les ai décorées avec des jets d’encre de chine roses et bleus.

Étape #7

Pour la septième étape j’ai collé les lettres sur la page principale ainsi que les visages découpés précédemment pour créer une mosaïque de femmes. J’ai ensuite assemblé les pages intérieures du livre en collant de l’aluminum avec de la colle en prenant bien soin de les faire toucher les fils sortant des pages. Après, j’ai collé les visages sur le dessus pour cacher les bosses créées par les fils.

Étape #8

Pour la huitième étape j’ai fait un montage sur Scratch des phrases que je voulais utiliser pour mon livre interactif. J’ai écouté plusieurs discours différents et pris ceux que je trouvais les plus inspirants et représentatifs de notre société. Je les ai ensuite convertis en Mp4 pour pouvoir les mettre sur Scratch. Ensuite, j’ai édité les différents discours pour avoir les sections désirés.

Étape #9 (pas de photos)

Pour la neuvième étape, j’ai collé le tape servant de ground autour du livre et j’ai découpé des coeurs pour rendre la dernière page plus belle.

Étape #10 (pas de photos)

Pour la dixième et dernière étape, j’ai connecté les files au MakeyMakey, créant ainsi le produit final de mon projet de mi-session!

 

Conclusion

Finalement, je suis extrêmement contente du résultat finale de mon livre. C’étais la première fois que je créais de l’art interactif et c’est vraiment un concept qui m’intéresse. Le processus quant à lui fût un peu plus long qu’anticipé, car c’était la première fois que je construisais un livre de mes propres mains, mais, au final, je suis fière d’avoir créé un livre interactif sur un concept qui me touche dans ma vie quotidienne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *